L'Église connaît aujourd'hui un véritable renouveau de la fonction des servants d'autel.

Cette pastorale dépasse le seul service liturgique: elle est, en effet,  un lieu d'approfondissement de la foi chrétienne. Les jeunes y trouvent une formation liturgique, une certaine catéchèse et une expérience fraternelle de convivialité, de découverte et de vie en Église.
De manière générale, chacun comprend que l'action liturgique est l'affaire de toute la communauté célébrante, présidée par un prêtre, et que si des jeunes revêtent une aube, ils tiennent une place particulière et visible, parmi tous les autres participants.

À Ste Luce, le groupe de 10 servants, de 9 à 13 ans, comprend mieux les gestes et les attitudes liturgiques grâce à une petite formation de 1 h à peine toutes les 5 semaines et d'un pèlerinage à Lourdes s'ils le souhaitent, ce qui leur permet d'expérimenter l'amitié et de partager leur vie chrétienne avec d'autres. Eux-mêmes disent que le service d'autel les rend actifs: plus que d'être "occupés", ils perçoivent une réelle utilité de ce qui est en train de s'accomplir à côté d'eux.